Le Cairn de Barnenez

  • Mausolée neolithique Finistère
  • Mausolée neolithique Finistère
  • Mausolée neolithique Finistère
  • Mausolée neolithique Finistère
  • Mausolée neolithique Finistère
  • Mausolée neolithique Finistère

Description

Description

Le cairn de Barnenez en Bretagne

Le cairn de Barnenez est un monument mégalithique de la période Néolithique. Il est situé sur la commune de Plouezoc’h, dans la presqu’île de Kernéléhen, au nord du Finistère.

En Europe, la plupart des cairns se trouvent sur le littoral, ce qui témoigne d’une sédentarisation et par la même de l’utilisation de matériaux durables pour l’édification d’architectures plus conséquentes. Ce phénomène majeur s’est passé au néolithique dans la première moitié du Ve millénaire. Tous les dolmens à couloir d’Armorique étaient recouverts d’un cairn

C’est pendant cette période qu’apparaît la pierre polie, l’agriculture et l’élevage.

Mausolée funéraire neolithique bretagne

Un mausolée gigantesque

Par ses dimensions gigantesques, (75 mètres de long et 25 mètres de large et 9 mètres de hauteur), ce monument néolithique est le plus grand après celui de Newgrange, et c’est aussi le plus vieux d’Europe avec celui de Guennoc, puisque il a été construit entre 4500 et 3900 ans. Pour se donner une idée de sa datation, il a été construit 2100 ans avant la plus vieille pyramide d’Égypte.

Ce cairn, très bien conservé, est un vestige exceptionnel. L’ensemble des pierres pèseraient de 12 à 14000 tonnes !

Il est composé de deux cairns accolés en pierres sèches qui recouvrent 11 dolmen à couloir qui sont des chambres funéraires. Sa forme allongée particulière est rare et n’existe pas hors de l’Armorique.

Le cairn primaire, le plus ancien est la base qui supporte le cairn secondaire.

Il abrite 5 tombes à couloirs, édifiée avec de la dolérite, une roche locale dont les ouvertures ornent la façade avec un espacement régulier et symétrique.

Le cairn secondaire, réalisé sans doute 4 siècles après le premier est une extension qui est composé de 6 tombes à couloirs. Ses dimensions sont plus importantes que le premier. Édifié sur une pente de plus en plus pentue, ses bâtisseurs vertuoses ont, malgré tout, réussi à maîtriser les poussées internes du bâti. Ils se sont servis de moellons en granit, issus de la carrière de l’île Sterec, se trouvant un peu plus loin au nord.

 

Un cairn orné

C’est en Bretagne qu’on retrouve le plus d’exemple de mégalithes ornés et le cairn de Barnenez est un de ceux là avec son ensemble de dalles ornées.Cet art symbolique offre une idée de l’interprétation qu’avaient les hommes sur leur environnement.

Tout d’abord l”arc” positionné à l’entrée de la chambre pourrait représenter un avertissement à celui qui profanerait ce lieu sacré.

La “hache” est un triangle, (la lame de l’arme-outil) représentant sans doute la puissance et la maîtrise de l’homme sur le végétal.

L”idole à chevelure rayonnante” semble être l’évocation d’une déesse gardienne de la fécondité et la mort.

Le “U” serait le symbole des cornes d’un bovidé, figure divine taurine.

Les “zigzags” évoquent le flux de l’eau ou la figure d’un serpent.

Le sauvetage in extremis du monument

En 1807, l’amas de pierres est répertorié dans le cadastre napoléonien et il y est fait également en 1850 lors d’une réunion scientifique où le maire y fait allusion. Malheureusement ces signalements ne suffisent pas à protéger le tumulus et un entrepreneur entame la destruction d’un premier cairn (le kerdi Bihan) en 1954 qui était situé à une centaine de mètres de Kerdi Bras (Cairn de Barnenez). Après avoir éventré trois chambres funéraires, les travaux sont stoppés grâce à l’intervention de l’écrivain Francis gourvil qui alerte le préhistorien Pierre-Rolland Giot.

Il fait inscrire dans l’urgence le cairn au classement des monuments historiques au mois de janvier 1956. Des travaux de consolidation et de restauration sont effectués sous l’égide de André Malraux alors ministre de la culture qui qualifie le cairn de “Parthénon mégalithique”.

DOCUMENT DE LA VISITE

La Visite est libre avec document fourni à l’entrée (français, anglais, allemand, italien, espagnol, néerlandais, breton, tchèque) pour une durée estimée à 30 mn.

Des visites commentées en français pour les individuels  sont assurées par les guides du monument  à : 11h, 14h30 et 16h
A partir de mai des horaires supplémentaires sont ajoutés. Durée : 45 mn

cairn Barnenez

crédits photos :

GO69 [CC BY-SA 3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)]
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/76/Plouezoc%27h_%2829%29_Cairn_de_Barnenez_05.JPG

Thesupermat [CC BY-SA 4.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)]
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/20/Plouezoc%27h_-_Cairn_de_Barnenez_-_2015_-_027.jpg

 

 

Contact

Contact

Location

Le Cairn de Barnenez
Get directions

Contact

Le Cairn de Barnenez
  • By valerieJean Biographe
  • Email: nelson.terra@9online.fr

Ratings

Le Cairn de Barnenez

Javo Rating Notice

0

0 Total
Ceci est un exemple de contenu. vous pouvez ajouter un avis ou commentaire .
merci.
Intéret
0.0%
Lieu
0.0%
Accueil
0.0%
Services
0.0%

 

Camping de la Baie de Térénez
29252 – Plouézoc’h | Bretagne Finistère
+33 (0)2 98 67 26 80
contact@campingbaiedeterenez.com