Le truffadou, chemin de fer touristique

Description

Description

Le Truffadou, chemin de fer touristique du Haut Quercy

Le chemin de fer touristique du Haut Quercy, nommé également le Truffadou pour les habitués, circule sur la partie de l’ancienne voie qui reliait Martel à Saint-Denis-près-Martel. Une association (CFTHQ) est en charge de son exploitation et est affiliée à  L’UNECTO (union des exploitants de chemins de fer touristiques et de musées).

L’histoire du chemin de fer du Haut Quercy

Cette  partie de la ligne ferroviaire qui reliait Bordeaux à Aurillac a été taillée dans la falaise de Mirandol, surplombant la rivière de Dordogne sur une hauteur de 80 m. Construite entre 1880 et 1884, et mise en service cinq ans plus tard, elle concurrença sérieusement les gabares pour le transport des hommes et des marchandises.

Démontée en 1917 pour les besoins militaires dus à la Grande Guerre, on la reconstruit dès 1919 avec du rail américain , toujours en place aujourd’hui.

Durant l’entre-deux-guerres, le train servait à l’expédition des truffes de Martel, marché des plus importants en France. C’est pourquoi le train fut baptisé le Truffadou.

Depuis 1980, la ligne était inexploitée. Lorsqu’en 1991 un groupe de passionnés bénévoles, décida en 1991 de créer une association pour préserver ce « chef-d’œuvre ». Après 6 années d’un dur labeur, la ligne ouvre de nouveau en 1997.

L’Association est propriétaire de 8 km de ligne, et exploite 6,5 km avec du matériel lui appartenant. Elle est responsable de l’entretien de la ligne entre Martel et St-Denis, et de la mise aux normes de sécurité du matériel roulant. Les travaux sur les voies ou l’entretien du matériel sont réalisés par les salariés, avec l’appui des membres de l’Association.

Le parcours du Truffadou

Un voyage de 13 km aller-retour, à plus de 80 mètres de haut en corniche,
à la découverte de la Vallée de la Dordogne et de ses admirables panoramas.

Le début de l’aventure débute sur le quai à Martel. Son trajet sera ponctué de plusieurs temps :

  • La tranchée de Meyrangle
  • Le tunnel de Mirandol (394 m)
  • La halte de Mirandol pour admirer la vue du haut de la falaise de 80 m de haut
  • Le tunnel des peintures (72 m)
  • Le viaduc des courtils (115 m sur une hauteur de 35 m)
cfhq tourisme lot

Lieutenant Crowe, CC BY-SA 4.0 <https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0>, via Wikimedia Commons

L’arrivée se fait à la gare de St Denis les Martel.

Les réussites de l’association CFTHQ

Le musée

Au départ de la gare de Martel au premier étage du Hall voyageur, vous pouvez accéder au musée pour admirer une collection unique d’objets ferroviaires anciens.

Une quantité d’objets vous est présentée  dont des uniformes, des affiches, des signaux, des lanternes, des burettes d’huile et divers outils pour les travaux de voie,  et de nombreux autres objets insolites, témoins de l’histoire du rail.

Contrairement au train qui possède une rampe d’accès pour les fauteuils roulants, le musée ne peut les accueillir ainsi que les personnes avec des difficultés à gravir des marches.

Plusieurs voitures sont utilisées pour le transport des voyageurs des baladeuses principalement ou une voiture fermée en cas de mauvais temps.

Les locomotives à vapeur en vedette

Vous avez la nostalgie des machines fumantes qui entraient en gare dans un jet de vapeur, alors ce train est pour vous.

Les locomotives en service

040 T 17 SACM

 C’est la dernière acquisition faite en 2010 et mise en service en 2012. Elle développe 800 chevaux pour un poids de 64 tonnes. Sa construction date de 1927 et a été réalisée dans les ateliers de la SACM (Société Alsacienne de Constructions Mécaniques) à Graffenstaden. Elle servit longtemps les cokeries de la Silardière dans le département de la Loire.

histoire ferroviaire

Lieutenant Crowe, CC BY-SA 4.0 <https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0>, via Wikimedia Commons

Marine 030 TKH FERRUM N° 5703

L’autre machine en service, une locomotive à vapeur polonaise (de 600 Chevaux, d’un poids de 45 tonnes atteignant une vitesse 60 km/h) achetée en 2000. 3000 heures de travail ont nécessaires pour sa restauration avant sa mise en service en 2001.

Les locomotives en exposition

La Trambouze 030 T N° 4

 Construite au Creusot dans les ateliers Schneider comme ses sœurs « Avenir, “Espérance” et “Progrès”, elle sort flambant neuf prête à son emploi en 1921. Elle prend le nom de “La Trambouze” du ruisseau qui traverse le village de Cours dans le département du Rhône. En effet, elle assura la ligne Cours-Saint Victor, du temps où la SNCF n’existait pas mais seulement de petites sociétés de transport ferroviaire.

Quand elle fut radiée du parc ferroviaire, elle fut acquise par M.Bras, un passionné qui l’a restauré mais malheureusement pas à temps pour la voir reprendre du service.

histoire ferroviaire

kitmasterbloke, CC BY 2.0 <https://creativecommons.org/licenses/by/2.0>, via Wikimedia Commons

La Trambouze est en exposition dans le parc matériel de l’association “Chemin de fer du Haut Quercy.

Des locomotives à restaurer

150 Z N° 503661

Affectée dans un dépôt à Berlin, elle symbolise l’histoire de la vapeur et du chemin de fer pendant la Seconde Guerre mondiale. Cette magnifique locomotive allemande de 1938 a été révisée en 1994 mais n’a que très peu servi jusqu’à être délaissée dans un tunnel où elle a subi quelques “emprunts indélicats”…

Après restauration, elle sera mise en circulation entre Martel et St Denis les Martel.

040 TKP SLASK N°6281

Récente cette locomotive de 1963 a été achetée en Belgique en 2014. Elle fut construite par Fabryce Lokomotyw w Chrzanowie. Elle est d’une puissance de 900 chevaux pour une vitesse de 45 km/h.

Spoorjan, CC BY-SA 3.0 <https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0>, via Wikimedia Commons

Une escapade de plaisir et d’un grand intérêt vous attend lors de ce petit tronçon vous ramenant au temps des locomotives à vapeur.

En 2019 c’est presque 100.000 voyageurs qui sont montés dans le petit train du Haut Quercy.

credit photo bannière: kitmasterbloke, CC BY 2.0 <https://creativecommons.org/licenses/by/2.0>, via Wikimedia Commons

Contact

Contact
  • Category
    curiosités, sites insolites, Musées
  • Location
    Cahors et alentours, Perigord-Quercy

Location

Le truffadou, chemin de fer touristique
Get directions

Contact

Le truffadou, chemin de fer touristique
  • By valerieJean Biographe
  • Email: nelson.terra@orange.fr

Ratings

Le truffadou, chemin de fer touristique

Javo Rating Notice

0

0 Total
Ceci est un exemple de contenu. vous pouvez ajouter un avis ou commentaire .
merci.
Intéret
0.0%
Lieu
0.0%
Accueil
0.0%
Services
0.0%
No data found