Le domaine de Chambord

  • Arcades sculptées, Chambord
  • Arcades sculptées, CHAMBORD
  • Détails Chateau Chambord
  • Chambord
  • escalier monumental Leonard de Vinci, Chambord
  • Escalier monumental Leonard de Vinci, Chambord
  • Fenêtre ouvragée Renaissance, Chambord
  • Escalier monumental léonard de Vinci, Chambord
  • Chambord
  • maquette Chambord
  • chateau de Chambord
  • Tourisme Val de Loire
  • domaine de Chambord
  • domaine de Chambord
  • domaine de Chambord
  • domaine de Chambord

Description

Description

Le château de Chambord

domaine de Chambord

Le château de Chambord est une visite incontournable. Inscrit dans l’histoire prestigieuse des plus grands rois de France, par sa majesté et l’harmonie parfaite de ses volumes, il est une merveille de la renaissance. Partez à la découverte de ce site sublime, mettez vos pas dans ceux de Léonard de Vinci en empruntant son incroyable escalier, portez votre regard sur la vue imprenable d’un domaine plus grand que Paris, laissez vous éblouir par la beauté et la légèreté des coupoles et des toitures. Vivez la démesure des émotions.

 

Le château de Chambord: La démesure au coeur d’une forêt.

domaine de Chambord

Le château de Chambord est au centre du plus grand parc forestier d’Europe (le mur qui l’entoure est de 32kms de long!)

C’est sur une ancienne construction des comtes de Blois que François 1er décide l’édification de ce somptueux château en 1519. C’est un des sites qui multiplie les classements d’ordre exceptionnels.

Le nom de Chambord vient du celte cambos-ritos qui signifie passage sur la courbe donc gué dans la courbe d’une rivière.

Situé à 6kms des rives de la Loire, il se dresse sur le Cosson, petit affluent du Beuvron.

Une lente construction.

La réalisation du château de Chambord s’étalera sur 170 ans et évoluera grâce à  trois rois: François 1er, son fils Henri II et Louis XIV.

Les travaux débutent en 1516 pour glorifier la bataille victorieuse de Marignan et montrer toute la puissance du Royaume. Le désir du roi est de fonder une ville nouvelle à Romorantin et de profiter des terres giboyeuses de Sologne en construisant une résidence vouée à la chasse. On suppose que Leonardo de Vinci, résidant à Amboise, a participé aux plans de construction en collaboration avec Domenico Bernabei da Cortona, architecte italien appelé par Charles VIII en France.

Au commencement donc, le projet est minoré puisqu’il n’est question que d’un donjon flanqué de quatre tours. Dix ans plus tard, le roi modifie son projet et fait construire deux ailes latérales: une chapelle et une aile entièrement privée de la vie de la cour où le roi peut se retirer seul. ces travaux monopolisent le travail de 1800 ouvriers. Une galerie extérieure et un escalier à vis est rajouté à l’ensemble en 1545.

François 1er meurt sans voir son oeuvre achevée et en n’ayant dormi que 72 nuits au total au château.

Henri II reprend les travaux qui s’arrêtent de nouveau après sa mort. Pendant une centaine d’année, les rois désertent peu à peu le château qui se trouve trop loin des lieux habituels de résidence de la cour. (Henri III, Henri IV et Louis XIII).

Il devient la résidence principale de Gaston d’Orléans, exilé, en 1639 qui fait quelques travaux dont les travaux d’assainissement des marais alentours.

Ce n’est que sous le règne de Louis XIV que le projet imaginé par François 1er est achevé. Le roi soleil comprend la force du symbole que représente le château de Chambord comme incarnation du pouvoir royal. C’est Jules Ardouin Mansart qui parachève les travaux. Molière accompagné de sa troupe, ainsi que Lully se produira au château lors des séjours de Louis XIV. C’est dans le vestibule de l’entrée du château qu’il jouera pour la première fois, sa célèbre pièce « le bourgeois Gentilhomme » devant le monarque qui accueillera le spectacle avec une froideur glaciale. Deux jours plus tard, Louis XIV demandera à ce que la pièce soit rejouée et ce sera le succès qu’on lui connaît!

Le château de Chambord: Un château malmené

Louis XV prendra la suite en prêtant Chambord de nombreuses fois à des illustres visiteurs comme le roi de Pologne, Stanislas Leszczynski, son beau père alors en exil. Il y séjournera entre 1725 et 1733. Puis le château demeure inhabité pendant douze ans jusqu’à ce que le maréchal de saxes en prenne possession en 1745 où il y mourut dix ans plus tard. C’est pendant cette période que les intérieurs sont aménagés de façon plus confortable notamment avec des poêles pour chauffer les immenses salles.

Après la révolution, le domaine est saccagé, les animaux et les arbres du parc décimés. Les dégâts sont tels que le régiment royal intervient pour faire cesser le pillage. Le gouvernement révolutionnaire décide alors de vendre le mobilier qui est encore en état alors que se poursuit les pillages nocturnes: fenêtres arrachées et autres vols de matériau. L’état du domaine est désastreux mais le château a malgré tout échappé à la destruction.

Enfin, l’enceinte du château est réparée, le château est sauvé.

Napoléon premier aura le projet de créer une maison d’éducation pour les filles des titulaires de la Légion d’honneur mais cela ne se fera pas et sera donnée au Prince de Neuchâtel et de Wagram en remerciement de ses services mais à sa mort, le château sera mis sous séquestre avant d’être vendu par souscription nationale puis offert au Duc de Bordeaux, Henri d’Artois. Le domaine est géré par un régisseur mais le Duc suit de près la campagne de travaux qu’il instaure. Ainsi, le château est officiellement ouvert au public.

Pendant la guerre contre la Prusse en 1871, il sert d’hôpital de campagne. A la mort de Henri d’Artois le château passe par héritage aux descendants des bourbons. Mis sous séquestre pendant la première guerre mondiale, Chambord est acheté pour 11 millions de francs or en 1930 par l’Etat français. Celui ci décide de restituer au plus près l’architecture originelle de style renaissance en supprimant le toit mansardé qui coiffait l’enceinte basse du château.

La gestion de Chambord se partage désormais entre les services des eaux et forêts et eux des monuments historiques.

Au début de la seconde guerre mondiale, le château de Chambord devient le centre de tri des trésors des musées nationaux afin de les préserver des bombardements allemands, organisant le gardiennage par les conservateurs et les gardiens pendant toute la durée du conflit. Le transfert nécessitera 37 convois pour le transport de plus de 3690 tableaux.

Le château est malmené pendant la guerre, essuyant un crash de bombardier américain et un incendie qui ruine une partie des combles de l’aile sud. En 1950, après le conflit et le rapatriement des oeuvres majeures au Louvre, une réhabilitation sérieuse est engagée sous les ordres de l’architecte Michel Ranjard, puis de Pierre Lebouteux pour aboutir au classement mondial de l’UNESCO en 1981. D’autres travaux seront nécessaires, repris en 1998, pour redonner au château de Chambord toute sa splendeur.

Le château de Chambord: Un site grandiose

Initialement le château de Chambord s’inspire des plans d’une forteresse médiévale pourvue d’une enceinte flanquée de 4 tours d’angle. Malgré son style apparenté au gothique, Chambord est un chef-d’oeuvre de la Renaissance: 156 mètres de façade, 77 escaliers, 426 pièces, 800 chapiteaux sculptés et 280 cheminées. Ses performances font de lui un joyau de l’architecture du patrimoine français. Bien qu’aucun architecte ne soit mentionné au moment du chantier de sa création, il semble probable que Leonard de Vinci ait grandement participé à l’élaboration du projet. On a d’ailleurs retrouvé, parmi les dessins du maître, les fameux escaliers en hélice à double révolution et les structures en croix grecque.

Pour ce gigantesque projet, il a fallu 220 000 tonnes de pierre et dériver la rivière du Cosson pour alimenter les douves. Sur ce terrain marécageux, nombres d’ouvriers sont morts de fièvre pendant la construction et les charpentiers durent, pour assurer de solides fondations, s’employer à enfoncer des pieux de plus de douze mètres dans la terre.

La pierre utilisée était le tuffeau, blanche et friable que les ouvriers, rémunérés à la tâche marquaient de leur signature afin d’être payés.

 La réserve de château de Chambord

Le parc initial couvrait 1500 hectares, le domaine national de Chambord en compte aujourd’hui 5440 hectares dont de nombreux étangs.

La forêt de Chambord abrite principalement des cerfs et des sangliers mais aussi des mouflons qui sont réintroduits régulièrement dans de nouveaux territoires. C’est aussi une niche forestière pour des centaines d’espèces d’oiseaux dont certains font halte à Chambord en période de migration.

La forêt de Chambord est un espace préservé qui permet la conservation de faune protégée.

Vous pouvez louer des vélos sur place ou une embarcation pour faire le tour du canal. À cette occasion vous pourrez observer les animaux grâce à des belvédères installés dans les endroits propices à leurs venue. Nous avons eu la chance d’apercevoir une maman sanglier et ses marcassins…

Renseignements pratiques

Horaires
Le château est ouvert toute l’année, sauf les 1er janvier, le 4 février et le 25 décembre de 9h à 18h. Dernier accès 30 minutes avant la fermeture du château

Chateau de Chambord

Document officiel de la visite

Contact

Contact

Lieu

Le domaine de Chambord
Get directions

Contact

Le domaine de Chambord
  • By valerieJean Biographe
  • Email: nelson.terra@9online.fr

Ratings

Le domaine de Chambord

Javo Rating Notice

0

0 Total
Ceci est un exemple de contenu. vous pouvez ajouter un avis ou commentaire .
merci.
Intéret
0.0%
Lieu
0.0%
Accueil
0.0%
Services
0.0%
Pas d'infos supplémentaires.