Saint-Léon-sur-Vézère

  • villages -Périgord-baladeet patrimoine

Description

Description

Saint-Léon-sur-Vézère en Dordogne

Saint Léon sur Vézère, classé parmi les plus beaux villages de France, se trouve aux alentours de Périgueux, au coeur du Périgord noir, à proximité des Eyzies, la vallée des premiers hommes. Trois sites préhistoriques sont témoins de cette occupation: Sous le Roc, classé en 1912, le Moustier (qui a donné son nom au moustérien) classé en 1932, et la Rochette, également classé en 1932.

Le site était occupé par les gallo-romain avant d’accueillir au XIIe s, un Prieuré bénédictin qui s’installa dans une boucle de la Vézère. Autrefois port florissant, il a gardé le charme des cités moyenâgeuse avec ses magnifiques maisons de pierre blondes coiffées des toits à coyaux bordant les étroites ruelles, serrées autour de la superbe église romane, du château de Clérans, et du manoir de la salle et plus en retrait dominant la vallée sur la côte de Jor, le château de Chabans.

L’église romane Sainte Léonce

Construite sur l’emplacement d’une ancienne villa gallo-romaine, cette église était attenante au Prieuré bénédictin qui dépend de l’Abbaye de Sarlat, dont il est fait mention pour la première fois en 1153. Durant les guerres de religion les protestants investissent l’église mais Jean Losse, Seigneur du fief les en délogera et les chassera. En 1960, une crue exceptionnelle mettra en danger l’édifice qui sera restauré par Y.M Froidevaux. C’est pendant ces travaux que seront mises à jour les fresques couvrant les voûtes de l’abside et de l’absidiole sud.

Classé Monument historique, cet édifice du XIIe s est le trésor architectural de Saint Léon. D’un style très sobre, l’église présente un plan de croix latine avec une nef unique coupée d’un transept dont le choeur s’ouvre sur une abside doublée de deux absidioles. L’abside est bordée de colonnes terminées par des chapiteaux sculptés d’entrelacs, soutenant cinq arcs plein cintre. La croisée du transept est couverte d’une coupole; les croisillons et les baies sont voûtés plein cintre également. L’ensemble dégage un sentiment de solidité et d’espace.

Pendant la saison estivale, l’été, l’église accueille le Festival Musical du Périgord Noir.

Le château de Clérans et le Manoir de la salle

Protégé par un imposant mur d’enceinte, le château de Clérans s’impose par sa silhouette massive et élancée grâce aux six pointes noires qui piquent le ciel. Niché au coeur d’un parc verdoyant, avec des arbres imposants plusieurs fois centenaires, ce château du XVIe s se compose d’une tour d’escalier polygonale, de tourelles d’angles et d’un logis frontal percé de plusieurs lucarnes.

Il est attenant à une maison noble, datant du XIIe s, appelée « Hôtel noble de la Peyronie » et fut la propriété de Mr Cambronne, au début du siècle, petit neveu de l’illustre général sous Napoléon.

Le Manoir attenant au Prieuré, fut bâti au XIVe s pour pallier à l’insécurité régnante dans la vallée. Cette décision fut prise par l’un des coseigneurs de la Roque Saint-Christophe. Il comprend la bâtisse principale du manoir et un donjon carré flanqué d’une tour d’angle, tous deux ceints de mâchicoulis. Après la révolution, le Manoir devient la propriété du château de Clérans.

Ces propriétés sont privées et ne sont pas visitables.

La chapelle expiatoire et les enfeus

À la sortie du village, à l’entrée du cimetière, la chapelle expiatoire, couverte d’un toit de lauzes, dont les murs sont percés de deux fenêtres ogivales, s’élève sur quatre contreforts. Ils sont gravés des armoiries des Seigneurs l’ayant fait édifier à la suite d’un miracle dont on trouve le récit inscrit haut dessus de la porte d’entrée.

« En 1233, le sieur Bromi blasphéma la Croix qui s’élevait alors à cet endroit, et tomba raide mort.  » Et effectivement, en 1980 a été découvert, sous l’une des deux belles pierres tombales du XIIe siècle placées à l’entrée, le squelette d’un adulte…Peut-être l’hérétique dont l’histoire est relatée sur le fronton… La chapelle date du XVIe s.

Les enfeus (tombe encastrée dans le mur d’un édifice et réservé aux nobles) sont composés de plusieurs arches intégrées au mur du cimetière.

Le château de Chaban

Le château occupe l’emplacement d’une forteresse qui fut détruite à la fin du XIVe s.  Il est inscrit aux monuments historiques.

Un vaste corps de logis dont les fenêtres à meneaux et les portes sont du XVIe s, est composé de plusieurs bâtis rectangulaires, aménagés en équerre, dont l’angle est flanqué d’une massive tour carrée doublée d’une étroite tourelle. C’est la partie principale du château. À l’autre angle, une grosse tour ronde, datant du XIIIe s fait la jonction entre le corps de logis, grâce à un petit mur percé d’une fenêtre et le reste des bâtiments s’étirant pour fermer la cour du château.

 

Contact

Contact

Lieu

Saint-Léon-sur-Vézère
Get directions

Contact

Saint-Léon-sur-Vézère
  • By valerieJean Biographe
  • Email: nelson.terra@9online.fr

Ratings

Saint-Léon-sur-Vézère

Javo Rating Notice

0

0 Total
Ceci est un exemple de contenu. vous pouvez ajouter un avis ou commentaire .
merci.
Intéret
0.0%
Lieu
0.0%
Accueil
0.0%
Services
0.0%
Pas d'infos supplémentaires.