Saint Jean de Côle

  • perigueux tourisme

Description

Description

Saint Jean de Côle

Le village se développe au bord de la Côle, sur la route qui mène de Nontron à Brantôme ou à Thiviers.

Saint Jean de Côle une histoire mouvementée

Saint Jean de Côle est étroitement associé au Prieuré édifié au   XIe s sur la décision de l’Evêque de Périgueux, Raynaud de Thiviers Le prieuré accueille 16 moines qui suivent la règle de Saint-Augustin. Au XIIe s le château de La Marthonie complète l’ensemble.

Défendu par son imposant château, le Prieuré prend rapidement de l’importance accroissant ses possessions jusqu’à Limoges ou Périgueux.

Malheureusement comme pour beaucoup de places fortes, le château et le Prieuré subissent les dommages de la Guerre de cent ans et sont incendiés en 1394 par les anglais. Les terres annexes sont ravagées et les chanoines dispersés. La destruction n’empêche pas les anglais de s’installer jusqu’en 1404 dans le village.

La paix revenue, les anglais chassés, le Pape décide la reconstruction du Prieuré mais cette fois, il est la proie des protestants pendant la guerre de religion qui le pillent à nouveau et dispersent ses biens. L’évêque de Périgueux demande sa réparation tout en contraignant les moines à suivre la règle des Génovéfains, qui même si elle est issue de celle de Saint Augustin, revêt un caractère plus rigoriste et contraignant. Cette nouvelle congrégation étant née à la suite du concile de trente.

Pendant la révolution Française, les bâtiments sont liquidés comme bien nationaux et l’ensemble des livres et manuscrit sont brûlés.

A partir du XIX e s, grâce au chemin de fer qui passe par la commune, Saint jean de Côle retrouve la prospérité.

 Saint Jean de Côle un fabuleux patrimoine

Aujourd’hui, le village, classé parmi les plus beaux villages de France, accueille les touristes qui viennent admirer son riche patrimoine et débusquer au détour d’une ruelle les vestiges de son passé. La charmante esplanade du vieux pont, les vieilles façades des maisons à colombage agrémentées de fenêtres étroites , son vieux puits trônant sur la place, le pont d’âne pavé à l’ancienne, le moulin,

Le Château de la la Marthonie, appartient toujours à la famille Beaumont-Baynac, illustres descendants de la famille Baynac qui prit possession du château après sa reconstruction.Celle ci fut achevée au XVIe s et constitue aujourd’hui ce qu’on nomme le « vieux château » avec ses tours bordées de créneaux et des mâchicoulis et ses façades percées de fenêtres à meneaux.

Le vieux château change de visage au XVII avec le rajout d’une aile plus basse, classique, couverte d’un toit à la Mansard et d’un escalier monumental dit  » à rampes droites « .

Le château est ouvert tous les jours pendant la saison estivale.

– L’église Saint-Jean-Baptiste, ancienne église prieurale datant du XIIe siècle, avec de très beaux chapiteaux historiés, dont seuls le chœur et le transept ont échappé à la destruction. Une halle ou caquettoire jouxte l’entrée de l’église.

– L’ancien prieuré avec son cloître de style gothique en partie conservé  qui fut surélevé d’une galerie de style Renaissance. Malheureusement, le prieuré n’est ouvert au public que pour les Journées du Patrimoine.

– Le vieux pont médiéval datant du XIIe siècle.

– Les maisons à colombages de la rue du Fond du bourg, reconstruites au XIVe et XV e .

 

A noter également les floralies organisée dans le village chaque année qui se déroule sur un week-end entier. C’est l’occasion pour le village d’embellir de fleurs et plantes magnifiques.

Photographie wikepedia et kimmobilier.com

Contact

Contact

Lieu

Saint Jean de Côle
Get directions

Contact

Saint Jean de Côle
  • By valerieJean Biographe
  • Email: nelson.terra@9online.fr

Ratings

Saint Jean de Côle

Javo Rating Notice

0

0 Total
Ceci est un exemple de contenu. vous pouvez ajouter un avis ou commentaire .
merci.
Intéret
0.0%
Lieu
0.0%
Accueil
0.0%
Services
0.0%
Pas d'infos supplémentaires.