Les grottes de Cougnac

  • Grotte Cougnac-balades-et-patrimoine
  • Grotte Cougnac-balades-et-patrimoine
  • Grotte Cougnac-balades-et-patrimoine
  • Grotte Cougnac-balades-et-patrimoine
  • Grotte Cougnac-balades-et-patrimoine
  • Grotte Cougnac-balades-et-patrimoine
  • Grotte Cougnac

Description

Description

Grottes de Cougnac près de Gourdon dans le Lot

À 4 km de Gourdon, sur la commune de Payrignac dans le Périgord-Quercy, les grottes de Cougnac sont l’une des plus anciennes grottes ornées dont on peut encore voir les dessins originaux.

Une première grotte stalamitique se trouve en bas d’un petit plateau, sous une maison aujourd’hui fermée tandis que la grotte ornée est située plus loin sur le dessus. Environ 200 m les sépare et la visite inclut les deux grottes.

 

La découverte des Grottes de Cougnac

En 1949, les propriétaires de la maison au dessus des grottes cherchent à savoir s’il y a de l’eau sur son terrain. Ils font appel à M Lagarde, radiesthésiste amateur qui dit sentir plusieurs cavités sous le terrain sondé et en informe le préhistorien Jean Mazet. Malgré ses doutes, ce dernier entreprend quelques recherches et grâce aux indications que lui apporte M Lagarde, il tombe sur une une voûte rocheuse entièrement obstruée. Plusieurs tonnes de sédiments s’étaient déposés au fil du temps et après avoir déblayé le tout avec l’aide des agriculteurs locaux venus pour l’aider, M Mazet découvre une première grotte de concrétions naturelles.

Désormais enthousiaste, il poursuit ses fouilles, toujours avec l’aide du radiesthesiste – et accompagné de R. Borne, R. Boudet, L. Gouloumès et A. Sauvant- il trouve le 23 novembre 1952 la grotte ornée. L’émotion est grande et très vite, avec l’aide de L Meroc, les relevés des dessins sont effectuées. Deux ans plus tard, le site est classé Monument historique.

Bien plus tard, dans les années 1980, le préhistorien M Lorblanchet se lancera dans l’étude de l’art pariétal de Cougnac grâce aux techniques modernes de datation permettant notamment l’analyse des pigments.

 

La première grotte de Cougnac

La visite commence par l’entrée dans une première salle, sas entre l’extérieur et la grotte elle même. Dans cette première salle qui était autrefois une des caves naturelles dans le terrain de la maison située au sommet de la colline, on peut voir des sculptures découvertes à Gourdon qui n’a pas de musée. Puis on pénètre dans la grotte, vaste cavité longitudinale où se succèdent des stalagmites, stalactites, des colonnes, des drapés et surtout des milliers de fistules accumulées au fil des millénaires. L’effet est prodigieux, le plafond en est recouvert et donne une impression de décor magique. Ces structures sont le fruit d’un long processus. L’écoulement d’eau chargé de calcite s’écoule, les sels se cristallisent avec l’évaporation de l’eau pour former soit des stalactites, soit des stalagmite et selon le chemin des gouttes d’eau, les formes se différencient pour nous offrir ce spectacle vertigineux d’une nature créatrice. Dans la salle des colonnes notamment, on pourrait croire à des gigantesques sculptures façonnées par l’homme…

Grotte Cougnac-balades-et-patrimoine

La  grotte ornée de Cougnac

Elle est exceptionnelle à plus d’un titre. Tout d’abord elle est encore accessible aux visites ce qui devient rare. En second lieu, elle présente des représentations pas seulement animalières mais aussi de l’homme, ce qui n’est pas fréquent dans l’art pariétal. Enfin, elle montre une organisation précise de ces dessins nous indiquant sans doute que le lieu revêtait un caractère sacré – une petite cavité ouverte dans la roche montre des traces de coups répétés pour produire des sons (litophone)- Les fouilles du sol de l’entrée de la grotte ont permis de révéler la présence d’un habitat moustérien du Paléolithique moyen et à l’intérieur, dans la salle des dessins, une occupation humaine régulière (outils de silex – lampe à graisse -ocre rouge- ossements de rennes).

Elle a été préservée naturellement de son environnement extérieur pendant 10000 ans grâce à l’effondrement d’une des voûtes près de l’entrée comblant ainsi le passage de l’air ou de tout autre intrus.

 

L’art pariétal de Cougnac

Au total, c’est 505 motifs dont 25 animaux et 5 figures humaines, répartis sur trois galeries, deux petites et une longue de 100 m où se trouve le trésor de Cougnac. Les dessins sont majoritairement réalisés au charbon de bois et à l’ocre.

La frise principale de Cougnac, réalisée sur 13 mètres, possède 3 parties:
– Un tableau composé de 3 mégacéros, 2 bouquetins, un mammouth, un cerf et un humain.
– Un deuxième tableau où on aperçoit 3 bouquetins et des traces colorées

– Un troisième tableau avec des signes linéaires, 3 mammouths, des figures humaines esquissées, un bouquetin et un humain transpercé.

Grotte Cougnac

Il y a pas moins de 474 marques et signes de plusieurs formes dans la grotte. Ils sont de simples points jusqu’à des dessins élaborés comme les tectiformes (en forme de toits de maisons).

D’après les analyses faites au carbone 14 par M Lorblanchet, le panneau des mégacéros date de 23000 ans quant certains signes ont été datés de -14000 ans. Il semble donc que ce site a servi d’abris à de nombreuses époques.

Contact

Contact

Lieu

Les grottes de Cougnac
Get directions

Contact

Les grottes de Cougnac
  • By valerieJean Biographe
  • Email: nelson.terra@9online.fr

Ratings

Les grottes de Cougnac

Javo Rating Notice

0

0 Total
Ceci est un exemple de contenu. vous pouvez ajouter un avis ou commentaire .
merci.
Intéret
0.0%
Lieu
0.0%
Accueil
0.0%
Services
0.0%
Pas d'infos supplémentaires.