Le village de Montreuil-Bellay

  • Tourisme Anjou
  • Tourisme Anjou
  • Tourisme Anjou
  • Tourisme Anjou
  • Tourisme Anjou
  • Tourisme Anjou
  • Tourisme Anjou
  • Tourisme Anjou
  • Tourisme Anjou
  • Tourisme Anjou
  • Tourisme val de Loire-Montreuil Bellay

Description

Description

Le village de Montreuil-Bellay près d’Angers

Montreuil Bellay

Située à la croisée de l’Anjou, de la Touraine et du Poitou, la petite cité de Montreuil-Bellay est dès le Moyen Age un enjeu stratégique pour les Seigneurs  féodaux  de ces provinces rivales surtout dès lors que la rivière du Thouet devient navigable. Le commerce s’y développe notamment avec ses moulins. Cette situation privilégiée incite le clergé et d’autres institutions administratives à s’installer à Montreuil-Bellay jusqu’au XVII e siècle avant d’être détrôné par Saumur qui devient sous-préfecture au moment de la nouvelle République.

Montreuil-Bellay, un carrefour stratégique

Les quartiers de Saint Eloi, de Rasibus et de l’Ardenne auraient été les premiers lieux d’occupation que l’on date avant 1000. L’aménagement se résumait à quelques masures et quelques habitats troglodytes, situé sur le passage du gué permettant l’accès à la route d’Angers. C’est d’ailleurs à cet endroit que la première église Saint-Pierre fut édifiée.

Tourisme Anjou

C’est vers 1025 que Foulques Nerra ,édifie un donjon sur les hauteurs (future ville haute) afin de contrôler le passage incontournable du Thouet.  Dans le bas de la cité, la veuve du seigneur Berlay II reconstruit l’église paroissiale et fonde le Prieuré de Nobis. Au fur et à mesure du temps, le château capte l’autorité et  le centre du pouvoir de la ville se déplace au sommet du coteau.  C’est à cette époque que sont édifiées trois enceintes protégeant le château en plus de des murs de terre qui enveloppe la nouvelle forteresse.

Tourisme AnjouUne autre route est ouverte sur le plateau menant à la ville du haut et au château, par une porte franchissant l’enceinte.

En 1151, Geoffroi de Plantagenêt conquiert la place qu’il laisse en ruine. Le château est alors reconstruit tandis que le village s’étend. L’occupation des assaillants, avaient ameubli et aplani les terres alentours et un marché s’était installé  hors des murailles, plus au sud. En même temps que la reconstruction du château, le village se développe par l’installation définitive de maisons et d’échoppes  en lieu et place du marché.

Au  XIIIe siècle, en 1212, le vicomte de Melun restructure la ville en créant de nouveaux remparts qui correspond en majeure partie au tracé  actuel  -qui sera encore remanié au XIV et XVe siècle-. C’est à cette période que sont construites les quatre portes monumentales et que l’axe majeur de la cité devient celui qui va de la porte nouvelle à la porte de l’Hôtel Dieu. Montreuil-Bellay est une des 32 villes closes d’Anjou

Au XVIIIe  siècle, la ville est encore le deuxième chef-lieu de l’Anjou, contrôlant des paroisses jusqu’à Cholet et son port d’embarquement des marchandises arrivant d’Aquitaine et des Charentes pour remonter vers le nord de la Loire lui apporte une importance commerciale majeure. La prospérité de cette période permet l’embellissement de la ville par la construction de très belles demeures par les notables.

C’est à la fin du XIXe siècle que la ville s’étendra au delà de ces murs.

Tourisme Anjou

Pendant la guerre, sous le gouvernement de vichy, Montreuil-bellay est choisi pour ouvrir un camp d’internement de la population dite « sans domicile fixe de type romani. » Entendez les manouches, Roms, gitans et Tsiganes. Les ruines de ce camp sont aujourd’hui un lieu de mémoire et inscrit au patrimoine.

Comme toutes les villes très anciennes, Montreuil-Bellay peut s’enorgueillir d’un riche patrimoine classé aux monuments historiques:

Le château et la collégiale, au coeur de la ville, garde sa silhouette de château médiéval malgré de nombreux remaniements architecturaux.

Le couvent des augustins, l’église paroissiale Saint Pierre, le moulin du Boelle et les enceintes fortifiées, datant du XVe siècle.

L’ancien Prieuré bénédictin des Nobis du XIIe siècle, un des plus anciens bâtiments monastiques du Val de Loir.

Le menhir de l’accommodement et le menhir de la Pierre de Lenay, datant du néolithique.

Outre ces monuments classés, Montreuil-Bellay offre encore de nombreuses richesses à découvrir: des fermes troglodytes, le moulin du château du XVe siècle et le manoir d’Ardiller.

Vous l’aurez compris, pas de quoi vous ennuyer lors de votre visite à Montreuil-Bellay

Contact

Contact

Lieu

Le village de Montreuil-Bellay
Get directions

Contact

Le village de Montreuil-Bellay
  • By valerieJean Biographe
  • Email: nelson.terra@9online.fr

Ratings

Le village de Montreuil-Bellay

Javo Rating Notice

0

0 Total
Ceci est un exemple de contenu. vous pouvez ajouter un avis ou commentaire .
merci.
Intéret
0.0%
Lieu
0.0%
Accueil
0.0%
Services
0.0%
Pas d'infos supplémentaires.