Le Gois

  • Le Gois-Vendée
  • Le Gois-Vendée
  • Le Gois-Vendée
  • Le Gois-Vendée
  • Le Gois-Vendée
  • Le Gois-Vendée
  • Le Gois-Vendée
  • Noirmoutier-Le Gois

Description

Description

Le Gois à Beauvoir-sur-mer en Vendée

Noirmoutier-Le Gois

 

Située dans la Baie de Bourgneuf, le passage du Gois ou Gôa est une route submersible qui fait la liaison entre le continent à hauteur de la commune de Beauvoir et l’île de Noirmoutier. Bien qu’il existe d’autres voies submersibles dans le monde, le caractère exceptionnel du Gois vient de la longueur du gué : 4,125 km. Rythmé par les marées, le passage peut se faire sur une amplitude de trois heures pendant la marée basse. Le Gois devient alors un lieu prisé pour la pêche à pied et une  curiosité pour les touristes, qui apprécient de le traverser en voiture. La hauteur d’eau qui le recouvre à marée haute varie de 1,30 mètre à 4 mètres, il est donc prudent de respecter les consignes strictes de sécurité pour ne pas se faire piéger par la marée remontante.

Du Gois, on peut admirer le magnifique pont de Noirmoutier, qui enjambe la passe entre le continent et l’île qui depuis 1971 est une alternative au passage du Gois. Si vous passez à la tombée du soir, vous ne manquerez pas d’immortaliser le superbe paysage, immensité sablonneuse sur fond de soleil couchant.

Le Gois, une histoire ancienne

Passage du Gois NoirmoutierCe phénomène tire son origine à l’effondrement du plateau qui a permis la formation de la Baie de Bourgneuf au début de l’ère quaternaire.Puis, il y a environ 1000 ans, deux courants contraires (un du nord et l’autre du sud), se sont heurtés, formant des hauts-fonds qui se sont déplacés pendant des siècles avant de se stabiliser il y a une centaine d’année sur l’emplacement actuel du gois.
L’appellation du Gois a deux origines : Goy dont on fait référence en 1577, qui viendrait du verbe goiser, signifiant en ancien français marcher en mouillant ses sabots ; ou bien il pourrait être simplement une déformation du mot gué.
Toujours est-il que ce passage pour relier L’île d’Her (ancien nom de Noirmoutier) est connu et emprunté depuis des siècles. On rapporte que des bourgeois nantais, prisonniers sur l’île après leur capture par les normands en 843, auraient réussi à s’enfuir par ce passage durant la marée basse. Mais pour des siècles encore s’aventurer sur ce gué  restera exceptionnel, car vécu comme dangereux. D’autant qu’à l’époque, les digues n’ayant pas encore été construites, il était beaucoup plus long. Il est fait référence du Gois sur une carte dès 1701. Mais il faut attendre les premiers travaux d’endiguement en 1766 pour que le passage devienne coutumier.

On trouve sur le gois, une plaque gravée du nom de Gauvrit, premier homme à le passer à cheval. Malgré tout, le passage du gois restait encore dangereux sans l’aide d’un guide connaissant les hauts-fonds.

Le Gois-VendéeOn installe les premières balises en bois sur le parcours du Gois en 1786 mais le travail des marées et des courants sabote souvent cette première voie. Il fallait régulièrement la rehausser et la consolider par un important empierrement. À force de réaménagement, une première liaison régulière en voiture à cheval peut s’effectuer à partir de 1840. Deux cantonniers sont affectés alors en permanence pour la maintenance du gois.

Mais en raison du nombre d’accidents survenant sur le Gois , la chaussée est de nouveau stabilisé, balisé puis empierré à partir de 1924 avec des balises plantées tous les cent mètres. Il s’agit de six « mâts de perroquets » et trois balises de refuge offrant une certaine sécurité. Aujourd’hui, malgré de très nombreux panneaux d’information indiquant les horaires de marée, chaque année des incidents surviennent, mais grâce à l’aménagement  des abris, ils sont très rarement mortels.

Le Gois: un site touristique majeur

Depuis l’année 1942, le Gois, sa chaussée, les digues et les balises sont classés aux Monuments historiques.

Outre l’attraction de la chaussée submersible, le site du Gois est un lieu de pêche à pied facilement accessible et très fructueux : sa richesse en moules, palourdes et coques n’est plus à démontrer. Pas besoin de faire des kilomètres à pied pour atteindre les fonds de la baie, le Gois vous y mène. Cela entraîne une forte affluence des estivants, surtout lors des grandes marées où l’on peut assister au blocage de la voie dès Beauvoir sur mer.

Enfin depuis quelques années déjà (1987) on peut assister ou participer « aux foulée du gois », course à pied qui a lieu chaque année au mois de juin. Une course professionnelle est organisée rassemblant des sportifs du monde entier. Puis suivent plusieurs courses amateurs (selon les catégories) .

Que ce soit pour ses paysages, pour pêcher, pour vivre le passage aux effluves iodées ou assister à un des évènements sportifs, toutes les raisons sont bonnes pour venir flâner sur le Gois.

Le Gois-Vendée

Passage du Gois – Vendée – Tourisme

Contact

Contact

Lieu

Le Gois
Get directions

Contact

Le Gois
  • By valerieJean Biographe
  • Email: nelson.terra@9online.fr

Ratings

Le Gois

Javo Rating Notice

0

0 Total
Ceci est un exemple de contenu. vous pouvez ajouter un avis ou commentaire .
merci.
Intéret
0.0%
Lieu
0.0%
Accueil
0.0%
Services
0.0%
camping vendee avec piscine couverteCAMPING JARDIN DU MARAIS
Domaine Le Jardin du Marais
208 Route de Saint-Gilles
85300 Le Perrier- FRANCE
02 51 680 917

 

 

camping Le ragis- Tourisme vendéeCAMPING LE RAGIS
Camping*** Le Ragis
85300 Challans
tél. : 02 51 68 08 49

info@camping-leragis.com