L’Abbatiale Sainte Marie de Souillac

  • Abbaye Sainte Marie-Souillac-Tourisme Lot
  • Abbaye Sainte Marie-Souillac-Tourisme Lot
  • Abbaye Sainte Marie-Souillac-Tourisme Lot
  • Abbaye Sainte Marie-Souillac-Tourisme Lot
  • Abbaye Sainte Marie-Souillac-Tourisme Lot
  • Abbaye Sainte Marie-Souillac-Tourisme Lot
  • Abbaye Sainte Marie-Souillac-Tourisme Lot
  • Abbaye Sainte Marie-Souillac-Tourisme Lot
  • Abbaye Sainte Marie-Souillac-Tourisme Lot
  • Abbatiale Sainte Marie -Tourisme Lot

Description

Description

L’Abbatiale Sainte Marie de Souillac près de Cahors

Souillac, les origines

Le  nom de la ville serait dérivé de  Sollius, nom gallo-romain d’un domaine avec la terminaison gauloise de Ac(dérivé du celte ako). Le site est habité depuis la préhistoire en raison de sa position privilégiée: – au confluent de la Barrèze et de la Dordogne – à proximité d’un gué pour traverser la rivière – sur le croisement de deux voies principales (NS et EO).

Après être un domaine à l’époque romaine, Souillac devient une bourgade qui est christianisée dès les premiers siècles. Cette conversion sera accélérée avec l’installation d’un monastère dès le Xème siècle.

 

L’abbatiale Sainte Marie: des débuts très modestes

Construite sur un axe important, entre la voie fluviale d’une part et  la route de Toulouse à Limoges d’autre part, l’Abbatiale de Souillac doit son édification aux moines bénédictins d’Aurillac qui s’y établirent dès le Xe siècle, avec à l’origine une simple dépendance.Fait attesté par le testament de Saint-Géraud, comte et Abbé d’Aurillac qui donne au moine la moitié des biens qu’il possédait à Souillac pour l’installation d’un monastère; ce leg sera complété en 930 par Frotaire, Vicomte de Cahors.

De cette époque ne subsiste qu’une tour porche (du xème siècle)

Les moines bénédictins assèchent alors les marais environnants et font de cette terre un riche domaine qui apporte sécurité et prospérité. c’est pendant cette période faste (XIIè siècle)  que l’Abbatiale, dédiée à ND de l’Assomption,  fut construite. Elle est consacrée en 1140 et devient une abbaye à part entière en 1508. Malheureusement, entre-temps elle n’échappe pas aux destructions causées lors de la guerre de cent ans et celles des guerres de religion.  Joaquim du Bellay le célèbre poète en sera l’abbé commendataires mais l’illustre personnage n’y mettra jamais les pieds, si bien qu’il renonce à la charge pourtant lucrative. C’est Henri de La Mothe Houdancourt qui prend le relais.  Il place l’abbaye sous l’égide de la congrégation de Saint Maur, il fait reconstruire l’abbaye et fait réaliser le portail que l’on peut encore admirer aujourd’hui.

Elle est fermée à la révolution, les moines sont dispersés et ses bâtiments deviennent des magasins de tabac.

Comme beaucoup de bâtiments cultuels, elle retourne à l’église après la Révolution et devient église de la Paroisse de Souillac.

L’Abbatiale Sainte Marie: une architecture imposante

L’abbatiale est en forme de croix latine comportant une grande nef coiffée de trois coupoles. L’abside dessert trois chapelles (absidioles pentagonales à pans) rayonnantes et de deux autres chapelles plus réduites. Une tour porche datant du XIe siècle abrite une nécropole où sont exposés des sarcophages fermés par deux plaques de l’époque carolingienne.

D’emblée, l’harmonie des proportions et la pureté des lignes, la sobriété des décorations nous frappent dès l’entrée ainsi que la clarté de l’édifice surprenante pour une église romane. De fait le choeur est aussi large que la Nef.

La maîtrise technique est à saluer : la coupole sur pendentifs permet de passer du plan carré au plan circulaire en reportant les charges sur 4 piliers au point de retombée des voûtes. Cela permet également d’oser des ouvertures conséquentes d’autant qu’à l’extérieur des contre-forts soutiennent l’ensemble de la structure.

Vous pourrez admirer l’ensemble d’éléments sculptés représentant entre autres les scènes du miracle de Théophile, et l’annonciation du prophète Isaïe.Le très beau portail vu de l’interieur agrémenté d’un superbe tympan et de deux sculptures emblématiques : d’une part le très curieux « pilier de Souillac », un enchevêtrement de monstres, d’autre part et  du même côté,  la très belle figure du prophète Isaïe. Ces deux éléments remarquables sont les deux chefs d’oeuvres à admirer dans l’abbaye Sainte Marie.

Abbaye Sainte Marie -sOUILLAC-Tourisme Lot

 

Abbaye Sainte Marie-Souillac-Tourisme Lot

 

La sculpture du Prophète Isaïe qui prédit la naissance du messie 750 ans avant la naissance du christ.

 

Le détail d’un dessin subsistant sur un mur du Narthex permet de penser que l’abbaye devait en être sans doute pourvue…

Abbaye Sainte Marie-Souillac-Tourisme Lot

Enfin un très beau baptistère contemporainAbbaye Sainte Marie-Souillac-Tourisme Lot

Contact

Contact
  • Adresse
    Abbatiale Sainte Marie 46200 SOUILLAC
  • Tél.
  • Categorie
    Edifices Religieux
  • Lieu
    Cahors et alentours, Perigord-Quercy

Lieu

L’Abbatiale Sainte Marie de Souillac
Get directions

Contact

L’Abbatiale Sainte Marie de Souillac
  • By valerieJean Biographe
  • Email: nelson.terra@9online.fr

Ratings

L’Abbatiale Sainte Marie de Souillac

Javo Rating Notice

0

0 Total
Ceci est un exemple de contenu. vous pouvez ajouter un avis ou commentaire .
merci.
Intéret
0.0%
Lieu
0.0%
Accueil
0.0%
Services
0.0%
Pas d'infos supplémentaires.