La papeterie de Vaux

Description

Description

La Papeterie de Vaux à Peyzac près de Périgueux

 

Située sur la commune de Peyzac, l’ancienne forge de Malherbeaux, installée sur le ruisseau des belles dames est transformée en papeterie en 1861 sous l’impulsion de son propriétaire Camille Bon. Sentant le déclin de la production sidérurgique du Périgord vert, le propriétaire s’ouvre à l’ère du modernisme. Il se dote d’une machine très élaborée pour l’époque et sa lance dans la production.
La pâte à papier composée à la base de paille de seigle est broyée sous deux paires de meules en granit puis baignée pour un traitement au lait de chaux vive sur le site de Malherbeaux. Le compost obtenu part pour l’usine de transformation qui est à Vaux. La pâte est travaillée dans des cuves dites « hollandaises ».

La papeterie de Vaux: témoignage unique d’une ancienne usine à papier

Ces machines se composent d’un grand bac rempli d’eau, agrémenté d’un cylindre rotatif doté de couteaux métalliques en bronze, qui tourne au dessus d’autres couteaux fixés au fond de la cuve. Ce système ingénieux permet le défibrage de la matière mélangée à l’eau. La pate est ensuite distribuée dans une machine papier dite « de forme ronde ». Grâce à un gros cylindre partiellement immergé dans la pâte, la feuille de papier, encore à l’état liquide, se forme en adhérant au cylindre. Puis grâce à la rotation du cylindre, ce tapis fibreux humide est entraîné au fur et à mesure de sa formation et s’enroule en bobines après avoir été séchés au dessus de cylindres chauffants alimentés par de la vapeur produite par de grosses chaudières. L’ensemble de ces machines fonctionant grâce à l’énergie produite par deux roues à augets.
La papier de Vaux servait principalement comme papier alimentaire bien connu des boucheries car il était naturel, sans encollage, sans colorant et était expédié dans la France entière. Certains grands artistes comme le peintre Chabaud ou l’architecte Le Corbusier le détournèrent de sa fonction d’emballage alimentaire.
Mais le développement industriel et technologique de la production papetière sonna le glas de la production locale de papier. L’usine fonctionna jusqu’en 1968 avant de céder le pas.
La papeterie de Vaux est la dernière d’Europe à présenter une chaîne de fabrication intacte datant de cette époque. elle a été rachetée par la commune de Payzac en 1994 et classée aux Monuments historiques en 1996. Depuis la Direction régionale des affaires culturelles de l’Aquitaine a chargé l’architecte P.Oudin et la muséographe M.Boudelal de sa réhabilitation en développant autour de la Forge le concept d' »usine aux champs »

Photo: ecomuseesdelauvezere.fr

Contact

Contact

Lieu

La papeterie de Vaux
Get directions

Contact

La papeterie de Vaux
  • By valerieJean Biographe
  • Email: nelson.terra@9online.fr

Ratings

La papeterie de Vaux

Javo Rating Notice

0

0 Total
Ceci est un exemple de contenu. vous pouvez ajouter un avis ou commentaire .
merci.
Intéret
0.0%
Lieu
0.0%
Accueil
0.0%
Services
0.0%
Pas d'infos supplémentaires.