La citadelle de Sisteron

  • Citadelle Sisteron-Hautes-Provence
  • Citadelle Sisteron-Hautes-Provence
  • Citadelle Sisteron-Hautes-Provence
  • Citadelle Sisteron-Hautes-Provence
  • Citadelle Sisteron-Hautes-Provence
  • Citadelle Sisteron-Hautes-Provence
  • Citadelle Sisteron-Hautes-Provence
  • Citadelle Sisteron-Hautes-Provence
  • Citadelle Sisteron-Hautes-Provence
  • Citadelle Sisteron-Hautes-Provence
  • Citadelle Sisteron-Hautes-Provence

Description

Description

La citadelle de Sisteron

La citadelle de Sisteron un emplacement stratégique

La citadelle de Sisteron, construite sur un éperon rocheux domine la ville. Elle a été construite pour protéger la route entre les Alpes et la méditerranée et fut édifiée sous le règne d’Henri IV, pour établir un verrou stratégique dans ce passage entre la région du Dauphiné et de la Provence. Bâtie sur les hauteurs de Sisteron elle offre au regard un panorama exceptionnel sur les paysages de Haute-Provence. Déclaré monument historique, elle porte huit siècles d’architecture et d’histoire sur un espace de 10 hectares.

Citadelle Sisteron-Hautes-Provence

L’histoire de la citadelle de Sisteron

La situation du rocher surplombant la vallée de la Durance a permis depuis tout temps à installer des fortifications. Ce fut le cas des voconces, tribus gauloises établies dans les pré-Alpes qui établir un oppidum. Ce dernier fut détruit par les armées romaines conquérantes d’Auguste en 27 avant JC. Il ne rien de ces fortifications. Seuls subsistent de l’occupation romaine de « Segustero » – nom latin de Sisteron – les vestiges d’un mausolée et d’une cité.

À l’époque du Moyen-âge, il existait un castel fait de tours et de palissades qui ne résista pas non plus au temps. Quand l’Empire de Charlemagne fut disloqué, Sisteron fut disputé entre les comtes de Forcalquier et les comtes de Provence. Ce n’est qu’à partir de Louis XI, que Sisteron fut rattaché au domaine royal de France.

Cependant, la citadelle a toujours été reconstruite et certains de ses éléments de bâti remontent au XIIIème siècle comme le rempart supérieur et le grand donjon. François 1er sera de passage à Sisteron par trois fois: en 1516, de retour de Marignan, 1524 et 1537.

Quand éclatent les guerres de religion, la ville fortifiée devient un enjeu majeur et Henri IV décide de consolider ce qui reste des fortifications. Il commande en 1590 les travaux à Jehan Erard, ingénieur militaire qui établira deux enceintes successives sur la face nord et trois sur celle au sud, en ajoutant des ouvrages bastionnés reliés aux remparts de la ville. Ce système de défense « en dent de scie » sera repris et amélioré par Vauban en 1692, sous le règne de Louis XIV, après l’invasion de la vallée par Victor-Amédée II, Duc de Savoie qui était encore en dehors du domaine royal de France.

Vauban constate que les cimes environnant la citadelle rendent la citadelle vulnérable aux tirs plongeant. Ainsi il conseille de réhausser l’ensemble des courtines, renforce les portes et surtout bâti un magasin de poudre à l’abri des tirs plongeants. Seul le magasin à poudre sera réalisé sous Vauban, les autres travaux attendront 150 ans avant d’être suivis, ajoutant à cela le creusement du fameux escalier souterrain reliant la citadelle à la ville.

 La citadelle de Sisteron au fil du temps

Le donjon et le chemin de ronde datent du XIIIe siècle et l’étagement d’enceintes bastionnées du XVIe s.

La chapelle « notre dame du château » fut édifiée au XIVe s, sur une terrasse qui prend appui sur d’imposantes arcades. Ce chef d’oeuvre d’Art gothique, bénéficie à l’intérieur de beaucoup de lumière. Quant aux murs, il mettent en valeur ce vaisseau posé sur la crête grâce aux jeux subtils entre les pierres: du calcaire gris alternant avec le grès blond.

En 1815, Napoléon y fera étape lors de sa remontée vers Paris. La troupe, sous les ordres du maire royaliste, à court de poudre ne pourra le stopper. La citadelle ainsi que la chapelle sont classés aux monuments historiques en 1925 et rachetée par la ville en 1928.
Avec le développement d’armes à longue portée, la citadelle n’a plus valeur de fortifications et de fait est l’objet d’un déclassement militaire en 1894. Pendant la Première guerre mondiale, elle se transforme en centre de détention pour les prisonniers allemands.

Entre 1940 et 1942, la citadelle se transforme en camp d’internement avant d’être conquise par les allemands qui en font une prison pour les prisonniers politiques. Ceux-ci retrouvent la liberté grâce aux hommes de la résistance du maquis de Bayons. En représailles, les allemands prirent en otage 50 habitants de la ville.

Citadelle Sisteron-Hautes-ProvenceEn 1944, la ville, la citadelle dont la chapelle subirent des destructions massives lors d’un bombardement allié, venu pour détruire les ponts de la vallée. C’est en 1956 qu’un plan de restauration exemplaire est entamé pour restaurer la chapelle. Cela lui permet de rayonner à nouveau sur les hauteurs de Sisteron. La chapelle accueille, dès lors, un musée et de nombreux évènements.

La citadelle de Sisteron, un site culturel vivant

Lors de votre visite, il vous sera proposé: Un parcours sonorisé et un film contant sa prestigieuse histoire – Un parcours ponctué d’énigmes pour les enfants – Le musée avec une salle spécialement allouée au retour de Napoléon pendant les « 100 jours »- La reconstitution de la salle du donjon où fut enfermé le roi de Pologne en 1639 – Une exposition de véhicules hippomobiles – Les vitraux du maître-verrier Claude Courageux dans la Chapelle Notre-Dame du Château – La table d’orientation avec son télescope – L’exposition « Vauban et ses prédécesseurs » pour tout connaître de l’art des ouvrages militaires au XVIe et XVIIe siècles – Le théâtre de verdure qui accueille le festival « Les Nuits de la Citadelle » (juillet-août), avec des spectacles de danse, musique et théâtre –

Citadelle Sisteron-Hautes-Provence

 

 

 

 

 

 

Photographies: Wikimedia.org-tourisme-Laragne.fr-misonpartage.e-monsite.com-capcomespace.com-

Contact

Contact

Lieu

La citadelle de Sisteron
Get directions

Contact

La citadelle de Sisteron
  • By valerieJean Biographe
  • Email: nelson.terra@9online.fr

Ratings

La citadelle de Sisteron

Javo Rating Notice

0

0 Total
Ceci est un exemple de contenu. vous pouvez ajouter un avis ou commentaire .
merci.
Intéret
0.0%
Lieu
0.0%
Accueil
0.0%
Services
0.0%
CAMPING BLEU LAVANDEtourisme gorges du verdon
LE BLEU LAVANDE **
31 Chemin de Pauron
04800 SAINT MARTIN DE BROMES
04 92 77 64 89